Dernière mise à jour le jeudi 9 novembre 2017
 

John Gould



Par M. Ottaviani  (10 - 2014)

Biographie

Cliquez pour agrandir l'image
    John Gould est né le 14 septembre 1804 à Lyme Regis dans le Dorset, Angleterre. Il est à la fois illustrateur, taxidermiste, ornithologue et naturaliste. Son père, jardinier, occupe un poste dans les jardins royaux de Windsor. Naturellement, le jeune Gould reçoit une formation de jardinier et s'adonne également à l'art de la taxidermie. En 1824, il ouvre une boutique d'animaux naturalisés à Londres puis obtient un poste au muséum de la société zoologique de Londres en 1827. Il épouse Elizabeth Coxen en janvier 1829. Sa fonction à la société zoologique lui permet de rencontrer les naturalistes les plus importants de l'époque et de découvrir les très nombreuses collections d'oiseaux en peaux. En 1830, un lot d'oiseaux arrive de l'Himalaya dont certains constituent des espèces encore inconnues. Gould les décrit dans l'ouvrage A Century of Birds from the Himalayas (1830-32) mais le texte est de Vigors et les illustrations sont des lithographies de son épouse Elizabeth.

    En 1838, les Gould visitent l'Australie pour y étudier les oiseaux et réaliser la première étude scientifique sur le sujet. Le collecteur d'oiseaux, John Gilbert, les accompagne. Ils étudient les oiseaux à berceaux (ou jardiniers) notamment dans les monts Liverpool. Ils visitent également l'île voisine de Tasmanie puis rentrent en Angleterre en mai 1840. Gould publie ses notes et observations de terrain dans un ouvrage imposant en sept volumes : The Birds of Australia. Il publie également deux ouvrages sur les mammifères d'Australie : A Monograph of the Macropodidae or family of Kangaroos (1841-42) et Mammals of Australia (1849-51). Malgré ses études poussées sur les mammifères, Gould est considéré comme le pionnier de l'ornithologie australienne. Après le décès de sa femme en 1841, les livres de Gould sont illustrés par d'autres artistes comme Henry Richter, Joseph Wolf et Joseph Smit.

    Pourtant les oiseaux de prédilection de Gould sont les colibris. Il constitue une magnifique collection de plus de 300 oiseaux qui est présentée au public à la grande exposition de 1851. Cette collection d'oiseaux montés en peaux et présentés dans une vaste vitrine est toujours visible au British Museum. Pourtant, il n'a encore jamais vu un seul oiseau-mouche vivant. En mai 1857, il voyage aux Etats-Unis et observe enfin un colibri à gorge rubis dans le jardin botanique Bartram de Philadelphie. Il se rend ensuite à Washington où il en découvre d'autres dans le jardin du Capitole. Gould tente de ramener des exemplaires vivants en Angleterre mais les connaissances en aviculture de l'époque ne lui permettent pas de les maintenir en vie plus d'un mois. C'est en 1861 qu'il publie sa monographie des colibris (Monograph of Trochilidae). Il décède à Bedford Square à Londres le 3 février 1881.

Taxons de galliformes qu'il a décrits


Le genre Leipoa (Gould, 1840) : les leipoas
Le genre Dendrortyx (Gould, 1844) : les colins
Le genre Phylortyx (Gould, 1846) : le colin barré
Le genre Ammoperdix (Gould, 1851) : les perdrix des sables
Le genre Bambusicola (Gould, 1862) : les perdrix des bambous ou bambusicoles
Leipoa ocellata (Gould, 1840) : le leipoa ocellé
Megapodius reinwardt tumulus (Gould, 1842) : megapode de Reinwardt
Ortalis leucogastra (Gould 1843) : ortalide à ventre blanc
Dendrortyx leucophrys (Gould, 1844) : le colin à sourcils blancs
Oreortyx plumifer (Gould, 1837): colin des montagnes
Phylortyx fasciatus (Gould, 1844): le colin barré
Colinus virginianus pectoralis (Gould, 1843): colin de Virginie
Colinus nigrogularis nigrogularis (Gould, 1843): colin à gorge noire
Colinus cristatus hypoleucus (Gould, 1860): colin à face blanche
Colinus cristatus leucotis (Gould, 1844): colin huppé
Colinus cristatus parvicristatus (Gould, 1843): colin huppé
Odontophorus gujanensis marmoratus (Gould, 1843): tocro de Guyane
Odontophorus erythrops erythrops (Gould, 1859): tocro à front roux
Odontophorus hyperythrus (Gould, 1857): tocro marron
Odontophorus melanonotus (Gould, 1861): tocro à dos noir
Odontophorus strophium (Gould, 1844): tocro à miroir
Odontophorus columbianus (Gould, 1850): tocro du Venezuela
Odontophorus balliviani (Gould, 1846): tocro de Ballivian
Odontophorus stellatus (Gould, 1843): tocro étoilé
Odontophorus guttatus (Gould, 1838): tocro tacheté
Cyrtonyx ocellatus (Gould, 1837): colin ocellé
Meleagris gallopavo mexicana (Gould, 1856): dindon sauvage du Mexique
Coturnix pectoralis (Gould, 1837) : la caille des chaumes
Bambusicola thoracicus sonorivox (Gould, 1863) : La bambusicole de Chine
Tetraogallus tibatanus (Gould, 1854) : le tétraogalle du Tibet
Tragopan caboti (Gould, 1857) : le tragopan de Cabot
Lophura swinhoii (Gould, 1863): le faisan de Swinhoe
Pucrasia macrolopha castanea (Gould, 1854): l'eulophe macrolophe
Pucrasia macrolopha nipalensis (Gould, 1854): l'eulophe macrolophe
Syrmaticus soemmerringii scintillans (Gould, 1866): le faisan de Soemmerring

    Hors galliformes, Gould a décrit un eurylaime et plusieurs diamants dont le fameux diamant de Gould qu'il a dédié à son épouse. Contrairement à l'idée reçue, ce n'est pas Darwin qui a nommé scientifiquement les espèces de pinsons qu'il rapporta des Galapagos au British Museum mais c'est bien Gould (il en a décrite neuf, les cinq autres ayant été nommées par différents auteurs). D'autres auteurs encore, comme Vigors, Lesson, Natterer et Sclater, ont décrit différentes espèces en l'honneur de Gould.

Principaux ouvrages de John Gould


  • Gould, J. (1830-32). A century of Birds from the Himalayas.
  • Gould, J. (1841-42). A Monograph of the Macropodidae or family of Kangaroos
  • Gould, J. (1849-51). Mammals of Australia
  • Gould, J. (1861). Birds of Asia
  • Gould, J. (1861). Monograph of Trochilidae


A noter les deux beaux ouvrages français de Françis Roux consacrés à l'art de John Gould et illustrés de très nombreuses planches en couleurs, dans la plus grande tradition des dessinateurs et peintres de l'époque.

  • Roux, F. (1993). Les Oiseaux exotiques de John Gould. Bibliothèque de l'image, Paris, 96 p.
  • Roux, F. (2000). Les Oiseaux exotiques de John Gould. Bibliothèque de l'image, Paris, 239 p.


Copyright © 2011 - 2017. Tous droits réservés.
ce site est réalisé par les membres de la W.P.A. France
un grand nombre de pages sont libres d'accès par contre les pages concernant la vie de l'association
ou l'organisation de programme de conservation par des groupes spécialisés sont réservées aux utilisateurs munis d'un code d'accès
ce code est délivré exclusivement par le Gestionnaire des adhésions de notre association il est strictement personnel.

mise en place , webmasters Christophe AUZOU et Pascal Wohlgemuth, wpa-france@orange.fr
à l'aide du logiciel TOWeb 3
hébergeur Hosteur.com