Dernière mise à jour le jeudi 9 novembre 2017
 

Edward Blyth



Par M. Ottaviani  (10 - 2013)

Biographie

Cliquez pour agrandir l'image
    Edward Blyth (23 décembre 1810 - 27 décembre 1873), zoologiste britannique, montre, dès son plus jeune âge, un intérêt pour l'histoire naturelle et, plus particulièrement, les oiseaux. Il suit des études de chimie en 1825 puis travaille, un temps, comme préparateur en pharmacie. Il quitte ce poste et cherche sa voie dans l'écriture et l'édition en matière de sciences naturelles. Il réalise une réédition du classique Selborne de Gilbert White (1720-1793). En 1840, il participe à la traduction du Règne Animal de Georges Cuvier (1769-1832). Il postule ensuite pour la place de conservateur au muséum de la Société Royale asiatique du Bengale. Ayant obtenu le poste, il part pour Calcutta en 1841 où il y reste pendant 22 ans.

    Il hérite principalement des collections de Théodore Cantor (1809-1860) et de John McClelland (1800-1883) et les enrichit grandement avec ses    propres spécimens. Parallèlement à cette activité, il publie de nombreux catalogues sur les collections du muséum avec, notamment, le Catalogue of the Birds of the Asiatic Society en 1849. Ses collections constituent les fondements de la création du muséum d'Histoire naturelle de l'Inde. Il décrit plusieurs espèces de galliformes et quelques mammifères.

    Blyth est très mal rémunéré en Inde, la Société Royale ne s'attendait pas à ce qu'un conservateur européen assume cette fonction pour un salaire de misère mais elle ne pouvait lui offrir davantage. Marié en 1854 et pour subvenir à ses besoins, il commence à écrire sous un pseudonyme pour l'Indian Sporting Review et se livre à un commerce d'animaux vivants entre l'Inde et la Grande-Bretagne pour fournir des éleveurs et des collectionneurs privés. Dans cette entreprise, il sollicite même d'éminentes personnalités comme John Gould et Charles Darwin mais ces derniers déclinent ses offres. 

    Il rédige trois articles importants sur la biogéographie, la variation des êtres vivants et les effets de la domestication qui sont publiés dans The Magazine of Natural History entre 1835 et 1837. Bien qu'il n'utilise jamais le terme de " sélection naturelle ", ces écrits se révèlent comme les prémices de ce concept. D'ailleurs, Charles Darwin écrit à plusieurs reprises à Blyth et le cite souvent dans ses écrits pour étayer sa fameuse théorie. Il lui rend hommage dans le premier chapitre de On the Origin of Species en écrivant : " Les opinions de Mr Blyth, grâce à son immense connaissance des oiseaux, ont, à mes yeux, le plus de valeur. "

    En 1863, Blyth doit regagner Londres pour des raisons de santé mais il poursuit ses recherches et publie différentes études et notamment une monographie des grues sous le titre Natural History of the Cranes qui paraît, de façon posthume, en 1881.

    Edward Blyth est considéré comme l'un des pères fondateurs de l'ornithologie indienne.

Bibliographie principale


Blyth, E. (1835-37). The Magazine of Natural History. Volumes 8, 9, 10.
Blyth, E. (1840). Editorial footnote in Cuvier's Animal Kingdom, London, p 67.
Blyth, E. (1849). Catalogue of the Birds of the Asiatic Society. Asiatic Society of Bengal.
Blyth, E. (1875). Catalogue of mammals and birds of Burma. Asiatic Society of Bengal.
Blyth, E. (1881). The Natural History of the Cranes. R. H. Porter.
Darwin Correspondence Project - Letter 1670 - Blyth to Darwin, 21 april 1855.
Darwin Correspondence Project - Letter 1792 - Blyth to Darwin, 8 december 1855.

Taxons de galliformes qu'il a décrits


Arborophila rufogularis (Blyth, 1850), la Torquéole à gorge rousse
Arborophila rufogularis intermedia (Blyth, 1856), la Torquéole à gorge rousse (sous-espèce)
Arborophila atrogularis (Blyth, 1850), la Torquéole à joues blanches
Arborophila brunneopectus (Blyth, 1855), la Torquéole à poitrine brune
Arborophila chloropus (Blyth, 1859), la Torquéole des bois
Le genre Caloperdix Blyth, 1861
Le genre Galloperdix Blyth, 1844

Taxons qui lui sont dédiés


Le tragopan de Blyth Tragopan blythii, décrit par Jerdon en 1870 
La rufipenne de Blyth Onychognathus blythii, décrit par Hartlaub en 1859
La grenouille de Blyth Limnonectes blythii, décrit par Boulenger en 1920.



Copyright © 2011 - 2017. Tous droits réservés.
ce site est réalisé par les membres de la W.P.A. France
un grand nombre de pages sont libres d'accès par contre les pages concernant la vie de l'association
ou l'organisation de programme de conservation par des groupes spécialisés sont réservées aux utilisateurs munis d'un code d'accès
ce code est délivré exclusivement par le Gestionnaire des adhésions de notre association il est strictement personnel.

mise en place , webmasters Christophe AUZOU et Pascal Wohlgemuth, wpa-france@orange.fr
à l'aide du logiciel TOWeb 3
hébergeur Hosteur.com