Dernière mise à jour le lundi 28 août 2017
 

Le Père Frédéric Courtois



Par A. Hennache  (12 - 2012)

Biographie


  Frédéric Courtois est né le 25 octobre 1860 à Les Châtelliers-Notre-Dame, près de Chartres. Après des études au séminaire de Chartres, il est ordonné prêtre le 22 décembre 1883. Il est alors nommé professeur de Sciences au Séminaire de Chartres avant d'être nommé à l'Institut Catholique de Paris où il passe une thèse en Sciences. En 1890 il prépare son noviciat chez les Jésuites à Canterbury puis revient en France, à Vannes puis Lyon et Brest, où il exerce comme professeur de philosophie. Il est envoyé en Chine en 1902 et devient conservateur du Muséum de Sikawei à Shanghai en 1903, tout en continuant à travailler parmi les chinois avec les autres missionnaires. Ce Musée avait alors une belle collection zoologique amassée par le Père Heude, fondateur de ce muséum, mais manquait cruellement de collections botaniques. Le  Père Courtois décide d'y remédier et travaille sur les flores des Provinces de Anhui et Kiangsou, où il explore plus particulièrement les milieux montagnards. Il avait une réputation de travailleur infatigable.
  Bien que passionné de Botanique, le Père Courtois ne néglige pas les autres branches des Sciences Naturelles ; durant ses expéditions, il observe et collecte aussi des mammifères, des oiseaux, …ses connaissances en ornithologie étaient considérables de même que dans les autres branches de la zoologie. Sous sa direction, le Musée de Sikawei  agrandit notablement ses collections d'oiseaux, mammifères, poissons, reptiles et coquillages.
  Le père Courtois tombe malade lors de sa dernière expédition sur la côte nord de la Province de Kiangsou. Début septembre 1928, il collecte dans les environs de Hankou quand il est victime d'une crise de dysenterie. Ramené à Haichow le 13 septembre, il y décède le 21 septembre à l'âge de 68 ans.
    Il avait été nommé Membre de la British Ornithologists' Union en 1914 et Correspondant du Muséum National d'Histoire Naturelle de Paris en 1927. 

    Le Père courtois est à l'origine de la re-découverte d'un Eulophe,  Pucrasia macrolopha joratian, précédemment décrit par le Père Heude.
On lui doit aussi la découverte de deux oiseaux : une grive, Zoothera citrina courtoisi (Hartert) et un garrulax, Dryonastes courtoisi (Menegaux). Il a décrit le nid et les œufs de plusieurs espèces : Pitta nympha nympha, Turdus cardis lateus, Dendronanthus indicus et Zoothera citrina courtoisi.

Principaux ouvrages du père Courtois


Les oiseaux du musée de Zi-ka-wei,  1912 et 1923
Cet ouvrage publié dans " Mémoires concernant l'Histoire Naturelle de la Chine " est un catalogue des oiseaux du Muséum de Sikawei. Il contient de nombreuses descriptions, des notes de terrain,  des dessins coloriés à la main des oiseaux chinois, des photos d'œufs et de nids. Il s'agit d'une vraie monographie des oiseaux du Bas Yang Tsé .
Il est également l'auteur de nombreux articles sur les plantes et les poissons. On peut citer "L'Herbier du Musée de Zikawei : Herborisation dans le Kiangsou en 1918".
//



Copyright © 2011 - 2017. Tous droits réservés.
ce site est réalisé par les membres de la W.P.A. France
un grand nombre de pages sont libres d'accès par contre les pages concernant la vie de l'association
ou l'organisation de programme de conservation par des groupes spécialisés sont réservées aux utilisateurs munis d'un code d'accès
ce code est délivré exclusivement par le Gestionnaire des adhésions de notre association il est strictement personnel.

mise en place , webmasters Christophe AUZOU et Pascal Wohlgemuth, wpa-france@orange.fr
à l'aide du logiciel TOWeb 3
hébergeur Hosteur.com